Chers amies et amis

DF 61 - Strange Kinda Mitzi, une demande polie

Chicago

Septembre 2017

Chers amies et amis,

Quelqu'un m'a demandé ce que je racontais tous les soirs de cette tournée à la fin de Strange Kinda Woman.

C'est une histoire vraie avec quelques variations de mon crû et qui dépend de la température et de mes dents qui des fois mangent mon cerveau quand j'ai faim ou que je rétrécis au lavage.

Ce matin j'ai dû me frotter les yeux après mon plongeon dans la rivière de mon conscient car j'ai vu, ce qui émergeait de la brume ... non, ce n'est pas vrai, donc j'ai perdu mon élan et j'ai coulé. Puis, en m'étouffant, je suis remonté à la surface de la route (je leur ai dit de repaver ces nids-de-poule!) Donc j'ai regardé et ce que j'ai vu était inévitable.

Devinez qui était là dans un canoë.... Le bateau avec une proue retournée en avant et la même forme à la poupe en arrière. Donc le genre d'embarcation qui est plus facile à couler qu'un kayak à cause des ponts-batterie exposés. Donc il va sans dire que...

Elle était là dans toutes sa gloire.

Avec les mains sur les hanches, Mitzi Dupree était à cheval sur le siège arrière.

Elle qui était brillante, avait une longue rame pour atteindre l'eau sous le canoë. Elle se servait de toutes sortes d'eaux pour faire avancer l'embarcation - de l'eau pure, salée, gazeuse, dépendant de l'emplacement (mardi sur le lac Michigan, vendredi c'est Cincinnati et la rivière Ohio, ou peut-être la Petite Miami, qui est de l'eau fraîche mais c'est clair non?) Mitzi (nous nous appelons par nos prénoms) m'a complètement ignoré pendant que je me hissais dans le canoë; j'étais en dehors de son champ de vision comme expliqué au chapitre 17.

Sur le cou de Mitzi il y avait un élan d'Amérique en argent qui pendait d'un cordon. Ça aurait été difficile de mettre l'élan directement sur le cou de Mitzi, peut-être les pattes d'en avant par-dessus une épaule et celles d'en arrière par-dessus l'autre, ce qui n'aurait pas été autour de son cou en réalité. Le reste de l'animal aurait été sur son dos et ceci aurait posé un problème de posture même si elle est un femme forte. Et comme on ne voyait que les sabots fourchus, ceci aurait pu être une grosse chèvre en argent, qui est une espèce en danger, et celle-ci peut-être même la dernière! Voir Newton pour une explication de la gravité qui retient cet élan sur son cou.

À chacune des cuisses de Mitzi légèrement huilées et puissamment musclées était attaché un missile balistique intercontinental avec des volontés de feu de l'enfer. Et sous son pagne soigneusement cousu, fait de lanières auparavant terrifiées et rétrécies, il y avait un détonateur, avec une gâchette ... OK, j'ai peut-être regardé, ou regardé dessous ... quelques secondes - pas plus. Mais c'était suffisant pour le déclencher.

Et elle a décollé, lentement au début, comme ces fusées à Cape Canaveral, en bougeant à peine, mais j'étais sûr que quelque chose de dramatique allait se passer parce qu'elle a soufflé un trou de la taille du Labrador dans le fond de ce qui était, plus tôt, avant ce moment volcanique, une dunette. Personne n'a jamais vu une dunette sur un canoë auparavant, mais elles existent, croyez-moi. On a vu une d'entre elles apparaître pendant quelques moments effrayants avant qu'un autochtone plus / moins un explorateur distrait a disparu sur le bord des chutes Victoria soudainement. Et puis, il y avait un ... oh ce n'est pas grave, allez voir le chapitre 22.

Alors que ses pieds présentaient les premiers signes de soulèvement, haut et loin dans l'éther, je lui saisis la cheville, stupidement. Ce n'était pas fou de lui attraper la cheville, mais c'était bête de lui attraper sa cheville d'une manière stupide. Et pas stupide dans un sens d'"idiot" mais stupide parce que je n'ai pas utilisé mes deux mains. L'une d'entre elles (mes mains) était occupée à essayer de démêler la chaîne d'ancre qui s'était enroulée (des maillons diaboliques) autour de ma cheville, dans une tentative tout aussi stupide de se sauver de la noyade. Je pensais que la noyade était exactement ce que les ancres étaient censées de faire, mais apparemment celle-ci avait des doutes un peu comme cet exporateur.

Pendant ce temps, le reste de Mitzi accélérait rapidement, pendant que nous étions entrain de jouer au rattrapage. 'Nous' sommes la cheville de Mitzi, moi-même et une ancre prétentieuse. Parce que je veux lui refuser l'oxygène de la renommée, je ne mentionnerai plus Jeff, l'ancre sans nom; mais gardez à l'esprit le poids supplémentaire, en suivant les hauts et les bas des événements suivants.

Vu que j'étais accroché d'une seule main, je louchais un peu sur le côté et cela a causé le déséquilibre de notre fusée. La force centrifuge, étant ce qu'elle était, a décidé de nous balancer excentriquement, et avant que nous n'atteignions la couche d'ozone, on aurait pu facilement voir avec une bonne paire de jumelles que nous ressemblions à un derviche tourneur en destination de la planète Mercure.

À ce moment-là, alors qu'il y avait encore un tantinet de résistance atmosphérique, Mitzi - fidèle à elle-même - a été dépouillée de sa dignité, bien qu'admirée et presque saisie hors de son orbite par Tantale - Ha! Raté à nouveau! Donc, les boutons, les boucles, les ceintures, les bretelles, les cravates, les écharpes, les fermetures à glissière, les velcro, les pagnes élastiques (oui, j'ai été informé par des observateurs agités de Jodrell Bank qu'il y en avait deux, par modestie), les boucles et les bascules, les fils et les lacets sont tous tombés à la dérive et sont tombés sur Terre, la laissant nue.

Vu que je suis un gentilhomme - et un gentilhomme un peu bouleversé à ce moment-là - je baissai les yeux, qui pleuraient de toutes façons. J'étais de plus en plus préoccupé par notre altitude alors que ma main commençait à perdre son emprise. Quelle malchance! ... la cheville à laquelle j'étais attaché ... pas émotionnellement, ou amoureusement, mais physiquement, d'une manière hystérique mais pas drôle, ... n'était pas aussi "légèrement" huilée que le reste de son corps; le lubrifiant WD40 était parti vers le bas au moment où nous avions atteint la vitesse de fuite. Et Mitzi, n'étant pas une femme distinguée, en profita pour se débarrasser de moi comme de son vieux manteau de fourrure - et ce fût tout. Elle est montée et je suis descendu (chapitre 93).

Sa charge ayant été allégée, Mitzi déchaîna ses deux fusées porteuses et adopta une vitesse de fuite vers un port de Chelsea dans une autre galaxie, pour un peu de magasinage et une partie de ping-pong.

J'ai subi quelque peu de turbulence et j'ai eu des boutons de chaleur à mon retour, ce qui m'a fait paniquer et crier un peu musicalement mais j'ai atterri à point nommé non loin du site de ma nage matinale; juste à temps pour Uncommon Man.

Ian Gillan

Copyright © Ian Gillan 2017

De retour à :
return to DF index