Des questions, vous en avez? Des réponses, nous en avons!
Toutes les réponses d'Ian représentent ses opinions personnelles et pas nécessairement celles des autres membres du groupe - appuyez ici pour envoyer du courriel à Ian.

72 - la constipation de l'auteur, le bon moment, la synchronisation vocale avec les fesses qui bougent,
l'autre, la prise de décision et l'art de l'alcool

De : Ciaran Hennessy

M. Gillan,

Quel a été ton plus long blocage de l'écrivain et ça s'est passé quand, si je puis me permettre de le demander?

Merci pour les paroles et la musique (et la voix),

Ciaran (17)
Dublin.

P.-S. -- Comment as-tu surmonté ce blocage de l'écrivain?
Merci.

 

Bonjour Ciaran,

C'est une bonne question.

Je travaille depuis presque dix ans sur un roman alors je crois que c'est un genre de blocage d'écrivain. Je me suis promis de m'y mettre, maintenant que les projets musicaux sur lesquels je travaillais présentement sont tous terminés.

Dans le passé, j'ai eu beaucoup de moments où je cherchais de l'inspiration pour des paroles. En y réfléchissant, je crois que les chansons qu'on écrit en dix minutes sont plus efficaces que celles qui ont pris une semaine. Ceci n'arrive pas souvent, mais des fois l'essentiel de la chanson n'y est pas. En d'autres termes, je ne fais que manipuler des paroles pour les adapter à une matrice musicale, mais je ne sais vraiment pas ce que j'essaie de dire. Bien sûr, c'est idiot, mais je m'en sors parce que je fais heureusement partie d'un tout beaucoup plus important que ma propre contribution. Finalement, ces chansons prennent une vie qui leur est propre sans que je me souvienne comment et pourquoi.

Si je suis bloqué pour une idée, j'oublie les paroles et je me plonge dans la structure musicale et je travaille la chanson. Je me place au micro et me sers de ma voix comme d'un instrument. Les notes et le phrasé sont liés par des bruits qui n'ont aucun sens, vraiment n'importe quoi, mais au moins j'ai cette chanson en tête. Les mots peuvent attendre. Et ils arrivent souvent au moments les plus étranges et inconvenants. C'est pourquoi je porte habituellement un bloc-notes et un crayon sur moi. Des fois je suis dans un bar et j'ai une idée, alors une serviette en papier ou un sous-verre pour la bière font parfaitement bien office de bloc-notes.

Ted the Mechanic en est un parfait exemple. Les paroles pour cette chanson ont été écrites dans un bar de Stowe, au Vermont, pendant l'enregistrement de The House of Blue Light. Quelques années plus tard, quand je réorganisais mon bureau à la maison, plusieurs douzaines de serviettes en papier sont tombées d'un bloc-notes et je me suis servi des paroles pour cette chanson.

Je crois aussi que le blocage d'écrivain peut être évité par une bonne éthique de travail. Comme tout dans la vie, plus on fait quelque chose, plus facile ça devient. Steve Morse, par exemple, pratique pendant beaucoup d'heures durant une journée, donc son travail d'improvisation est devenu inné. Il peut s'exprimer avec son instrument de la même façon que vous et moi avons une conversation. J'écris à tous les jours, donc avec les années, c'est de plus en plus facile de coucher mes pensées sur le papier.

Cordialement, ig

De : Pippa Beech

Bonjour Ian

J'ai deux questions pour toi.

Quand tu as un projet solo à la veille de sortir, comme en ce moment, et qu'il coïncide avec un projet de Deep Purple, est-ce que le tien est remis pour quelque temps pour qu'il n'y ait pas de conflit entre les deux? La deuxième question : as-tu entendu le mélange de chansons de Purple à la mode folklorique russe que l'on peut trouver sur le site de highway star et si oui, qu'en penses-tu? Je l'aime bien parce que c'est étrange et amusant. J'ai eu un peu de difficulté à identifier toutes les chansons cependant, et je devrais peut-être l'écouter à nouveau. J'ai hâte d'entendre tout le nouveau matériel.

Avec amour, Pippa X (désolé Pippa, tu t'es déjà identifiée ci-haut - steve/éd.)

 

Bonjour Pippa,

Pour ce qui est de la deuxième question, je vais te croire sur parole parce que je n'ai pas eu le temps d'y aller. La majorité des projets DP faits par des orchestres, combos de jazz, groupes folkloriques, etc., sont intéressants parce qu'ils donnent une interprétation différente de la musique - à l'opposé des versions directes et à la note près des groupes hommages.

La version la plus intéressante de «Smoke» que j'aie entendu était interprétée par «Yvonne la tigresse». Elle était effeuilleuse en Amérique du Sud et avait enregistré la chanson avec seuleument sa voix et un tambour à main sur un rythme de samba, accompagné par les cris additionnels de «Allez ma belle!» des membres de Repo Depo pendant que nous regardions une performance de gala tard un soir à son bar.

Au sujet de mon album anniversaire «Gillan's Inn» - Oui, c'est vrai que nous en avons retardé la sortie jusqu'en février 2006, à cause de «Rapture». Ce serait idiot de les sortir en même temps. Pour moi, Purple passe en premier, alors nous allons nous organiser en conséquence du mieux que nous pouvons, et ceci vaut aussi pour les spectacles.

Salutations, ig

De :  Jemma Hansen

Allô,

Je voulais te demander si tu aimais faire des vidéos comme Call of the Wild? Aussi, est-ce que tu as déjà fait du lipsync pendant un spectacle?

Merci,
Jemma - Copenhague

 

Allô Jemma,

Bonne question. Je n'étais pas d'accord avec les vidéos parce que je ne croyais pas que la télé était un bon médium pour le rock ‘n’ roll – excellent pour d'autres genres, mais pas pour le «rock». Dans le fond, rien n'a changé; une ou deux personnes sont assises à la maison et regardent des musiciens qui ne sont pas de bons acteurs jouer sur un texte qui est encore pire. C'est l'antithèse complète de l'expérience de scène en direct. Les choses se sont légèrement améliorées : pour commencer, le son est meilleur et on peut regarder ça dans un bar. Cependant, toute l'éthique est gouvernée par la demande insatiable pour l'image et le contenu, et ces deux petits diablotins se combinent afin de produire un plus bas commun dénominateur - le critère parfait pour l'esclavage du divan. Pendant notre récente session à Los Angeles où nous avons écrit et enregistré «Rapture of the Deep», MTV jouait dans la cuisine toute la journée; et avec le son fermé, là j'ai compris!

La vidéo pour «Call of the Wild» était notre tentative de faire une satire du format. Comme on peut voir en la regardant, nous ne démontrons que de l'indifférence – nous avons eu un peu plus de respect quand nous avons eu la facture de 250 000 $ US – ce qui était beaucoup pendant les années 1980. C'était idiot, parce que MTV a réagi un peu plus tard en disant qu'ils ne feraient jamais jouer une vidéo de DP parce que nous étions trop vieux. Pour qui nous prenions nous? En fait, cette politique nous a épargné une fortune par les années.

Cependant, si nous avions eu un bon texte et de bonnes idées nous serions des stars de la vidéo maintenant. Tout ce que nous avions besoin c'était de quelques-unes de nos petites amies - excusez, nos «bitches» – qui montreraient leur derrière se trémoussant afin de faire des propositions sexuelles bizarres, des voitures rutilantes, de l'argent Monopoly, une grosse maison louée avec la piscine, des gestes spécifiques indiquant la grosseur de l'occupant du pantalon, de gros bijoux cloués ou pendant de chaque doigt, lèvre, nez, etc., et un petit air de mauvais garçon. Ça c'est de la musique! - c'est la faute du réalisateur, d'après moi.

Malgré tout ce que j'ai dit, je réalise la valeur promotionnelle de la télé – c'est colossal.

Est-ce que nous avons déjà fait du lipsync en spectacle? Euh, non.

Salutations, ig   

  

De : Earl Rushhead 

Salut! J'ai Toolbox en DC et je me demandais ce qu'était l'autre disque d'Ian Gillan avec Leonard Haze à la batterie?  Le site Web de Y&T dit qu'il a fait deux albums avec Ian. Quel est le titre de l'autre album? 

Merci! Earl

 

Salut Earl,

Le seul disque avec le «maire de l'Enfer» à la batterie est effectivement «Toolbox». Repo Depo, sous le nom duquel nous sommes devenus inconnus - Leonard Haze (batterie), Brett Bloomfield (basse – ses basses à cinq cordes étaient faites de chênes entiers) et Dean Howard (guitare) - étaient en train d'enregistrer du nouveau matériel en Hollande - avec les Bolland Brothers, de la Hollande - je sais, je sais – quand Deep Purple m'ont accaparé de nouveau et je suis donc rentré au bercail, en hésitant d'abord, mais maintenant j'en suis très content. Le retour en ferry-boat de la Hollande à l'Angleterre a été très triste pour nous tous.

Je me souviens que l'une des chansons que nous avons enregistrées s'appelait «Easy Come, Easy Go». Je l'ai toujours sur une cassette à la maison, et aussi en version numérisée dans mes fichiers médias.

Amicalement, ig 

De : Phillip Thow

Juste une paire de questions : J'aime ta voix et sa portée et je crois qu'elle colle parfaitement à la musique de Deep Purple.

Je me demandais ce que tu pensais de ton temps passé avec Black Sabbath? Est-ce que tu te poses des questions sur ce qui s'est passé? Crois-tu que c'était une bonne décision à ce moment-là même si ce n'a pas été un album populaire auprès des fans de Sabbath?

Avez-vous des projets de tournée pour la Nouvelle-Zélande? Nous vous adorons ici-bas!

Je viens d'acheter la «Platinum Collection of Deep Purple». Excellent choix de chansons, j'en suis très content!

Merci pour ton temps, ne lâche pas la musique!

Cordialement!
Phil Thow

Invercargill (selon les Rolling Stones : Le trou du cul de la planète!) (Invercargill! pas moi!)

 

Bonjour Phil,

Premièrement, ce n'est pas nécessaire d'être si malpoli envers les Stones - j'ai peut-être mal lu cependant - vous, les Kiwis, vous n'êtes pas gênés, n'est-ce pas? De toutes façons, nous avons hâte de retourner en Nouvelle-Zélande - nous nous y sommes bien amusés pendant la tournée «Bananas» et si DP ne s'y rend pas cette fois-ci, vous aurez probablement droit à un concert ou deux de Gillan comme prix de consolation.

Pour ce qui est de Black Sabbath/Born Again, je n'ai aucune idée si c'était une bonne décision à ce moment-là parce que j'étais saoûl mort - et sous une table du Bear, à Woodstock - quand je leur ai dit que j'étais d'accord pour le faire. Je comprend maintenant comment les fans de Sabbath ont dû se sentir, mais en y réfléchissant, je trouve que c'était un bon album et ça a bien rempli notre temps à tous.

En fait, nous avons ré-enregistré une version Black Purple de «Trashed» avec Tony Iommi (guitare), Ian Paice (batterie) et Roger Glover (basse) pour «Gillan's Inn» - intéressant, n'est-ce pas? Non, pas vraiment :).

Salutations, ig  

 
Retourner à :
De retour à l'index des questions et réponses