Des questions, vous en avez? Des réponses, nous en avons!
Toutes les réponses d'Ian représentent ses opinions personnelles et pas nécessairement celles des autres membres du groupe - appuyez ici pour envoyer du courriel à Ian.

80 L'attirance sexuelle de l'imperméable Ferropolien, des choses privées, à la maison où j'accroche mon chapeau,
triangulation de la sphère sauteuse, irritation de tournée, brève rencontre, Questions et réponses au sein d'un Questions et réponses

De : Alessia

Bonjour Ian,

Comment vas-tu?

J'espère que tout va bien pour toi et ta famille et qu'il y a un beau sourire sur ton visage.

Aujourd'hui, j'ai décidé d'arrêter les messages télépathiques et donc de t'envoyer ce courriel.

Je m'intéresse tout le temps aux énévements de ta vie.

Mon instant préféré est quand tu as chanté à Ferropolis, j'aurais tant voulu y être.
C'est amusant de chanter presque tout nu?
L'effet avec l'imper était sexy, mais par-dessus tout, tu es très séduisant! :-)

Maintenant, j'attend la venue de Deep Purple en Italie.

Ça fait longtemps que je veux te poser cette question : que penses-tu de ton alter ego Garth Rockett? En as-tu peur des fois?

J'attend ta téponse éventuelle avec impatience et je t'envoie un chaleureux salut.

Avec amour,
Alessia

 

Bonjour Alessia,

Continue avec les messages télépathiques s'il-te-plaît. Je les recevrai quand j'aurai retrouvé mon innocence mais en attendant j'essaie toujours de découvrir le medium dans lequel ces ondes se propagent.

Il faisait froid et humide dans les bas-fonds de Ferropolis. L'imprésario n'était pas des meilleurs dans son métier et il nous avait fourni deux pauvres boîtes de sono de mauvaise qualité et une scène plutôt découverte et à la merci des éléments. L'Orchestre symphonique de Prague s'y entassait dans une confusion détrempée.

Pendant le répit de l'intermède, j'était aussi mouillé et misérable que l'auditoire quand Sally, mon assistante personnelle, m'a dit que quelqu'un au moins profitait de l'expérience en vendant des ponchos en plastique. Je n'avais aucun vêtement de rechange alors devine ce que j'ai fait? Hahaha.

L'orchestre a failli s'étouffer quand ils m'ont vu réapparaître sur scène ne portant seulement qu'un imper transparent. Mais ils se sont ressaisis et ont joué avec beaucoup plus de vigueur et l'auditoire s'est levé et s'est mis à danser, alors ça a valu la peine et ça a sauvé le spectacle - mais il aurait fallu que tu y sois pour apprécier l'horreur et l'hilarité de la situation.

Garth m'aide beaucoup mais jamais je ne lui admettrais ça ouvertement.

Salutations, ig


De : Elena Barros

Est-ce que tu parles beaucoup de ta vie personnelle? Comme, es-tu marié, combien d'enfants, etc.?

J'ai essayé de trouver ces renseignements en ligne, mais je ne peux que trouver des choses sur ta carrière.

Désolée si je suis trop curieuse!

Bises,
Elena

 

Bonjour Elena,

Ce n'est pas grave, c'est une question correcte, mais non, je ne parle pas de choses personnelles d'habitude.

Je n'y avais pas beaucoup pensé auparavant, mais c'est un aspect de l'industrie que je n'aime pas beaucoup, et ce, depuis longtemps.

Ceci est sûrement un défaut de mon caractère qui me force à me cacher dans des corridors brumeux et dans l'esprit de l'énigmatique et du sous-entendu. Tapi sous une table, j'ai peur de rencontrer mon alter ego.

Mon Wig et mon Wam ne sont pas équilibrés.

Salutations, ig


De : Tom Green

Bonjour Ian,

Je suis un grand admirateur de Deep Purple et de tes autres projets, surtout à cause de ta voix. Je serais intéressé à savoir pourquoi tu enregistres presque toujours les voix d'accompagnement sur les chansons de Deep Purple. Je pense que ça sonne super, mais fais-tu cela parce que personne d'autre dans Deep Purple ne sait chanter? Haha! Je vous ai vus il n'y a pas longtemps à Manchester, merci pour une super soirée et j'espère que vous allez revenir au Royaume-Uni bientôt! J'ai cru comprendre que tu vivais au Portugal maintenant? J'espère que toi et ta famille y sont biens et heureux.

Merci,
Tom Green

 

Bonjour Tom,

Les voix d'accompagnement peuvent être un "appel et réponse" tout simple, comme The Javelins dans 'Can I get a Witness' - il n'est pas obligatoire d'être mélodieux mais ça doit avoir du rhythme - par contre les harmonies peuvent être complexes comme dans 'Never a Word' de DP ou les textures sont vitales afin de créer l'effet désiré.

D'habitude c'est en chantant en studio pendant le processus d'écriture que les idées me viennent. Je les laisse mûrir naturellement et quand j'ai terminé, tout me semble bien, alors je n'ai pas besoin de demander des renforts.

C'est drôle comment les rumeurs peuvent devenir des "faits" non? J'ai un pied-à-terre au Portugal, mais si la définition d'une résidence est là où on garde toutes ses choses, j'habite donc toujours en Angleterre avec ma famille. C'est vrai que je ne suis pas souvent chez moi à cause de notre travail qui est international mais je n'habite pas au Portugal.

Salutations, ig


De : Mat Kutub

Ian,

Un bref merci chaleureux pour ton site Web.

Je lis ton site régulièrement et j'aime beaucoup les commentaires intelligents et humoristiques que j'y retrouve. J'ai trouvé ton histoire de "Magic Bus" magique en effet et c'est une belle description d'une relation père-fils. Tu y décrivais parfaitement l'admiration d'un fils pour son père et tu m'as rappelé mes sentiments pour mon propre père qui est mort il y a 18 mois et la joie que j'ai avec mon propre fils.

Merci encore. Pour moi, c'est un bonus qui s'ajoute aux milliers d'heures de plaisir que j'ai eu à écouter ta musique et à te voir en concert.

À la tienne,
Mat Kutub

 

Bonjour Mat,

Je suis content que l'histoire de l'autobus magique aie pu t'emmener un peu de réconfort. C'était un miracle pour moi dans ce temps-là mais plus tard c'est devenu un point de triangulation à la fameuse sphère sauteuse d'Abbott dans Flatland et donc, dans ma folie, m'a emmené à comprendre des dimensions dont je n'avais pas la moindre idée auparavant.

Je parle de choses qui sont cachées en arrière d'une colline, d'un coin, sous une table, avant le Big Bang : des choses que je ne peux voir d'une position fixe mais que je pourrais percevoir si je changeais de position.

Salutations, ig


De : Simon Wakely

Cher Ian,

Je suis un peu irrité, et je le suis depuis quelque temps, alors au lieu de garder ça en moi, je vais te le dire (en espérant que les autres membres de Deep Purple me lisent aussi).

Dans le Classic Rock magazine de ce mois, on a demandé à Roger Glover : cinq spectacles dont deux à Londres, ce n'est pas une très longue tournée?

Sa réponse : "Je suis d'accord, mais le choix des dates n'est pas de mon ressort. Nous avons discuté de concerts dans des petites places un peu partout au pays, mais nous aurions sûrement perdu de l'argent. Cinq, c'est mieux qu'un seul, mais pas aussi bien que 12 ou 13."

Désolé, mais c'est de la foutaise.
Depuis quand des places comme Plymouth Pavilions, le BIC (Bournemouth), Nottingham Trent Arena et d'autres sont-elles de petites places? Je ne peux pas croire que DP (ou qui que ce soit d'autre) peut perdre de l'argent à tourner dans ces endroits. Ils ne feront peut-être pas beaucoup d'argent mais n'en perdront pas non plus. En regardant sur Internet nous pouvons établir que :

MEN - capacité 30 000
NIA (Birmingham) - capacité 13 000
Hammersmith Apollo - Capacité 5 039
Glasgow - Clyde Auditorium - capacité 3 000

Et des exemples (pas vraiment au hasard) d'endroits non inclus dans la tournée, mais qui donneraient une bien meilleure couverture géographique :
BIC - 4 200
Trent Arena - Capacité 10 000
Plymouth Pavilions - 4 000

C'est sûr que le BIC et le Plymouth sont au bas de l'échelle mais DP ont joué à Glasgow qui a une capacité de 1000+ de moins. Nottingham Trent Arena est assez grand je crois. Le Hammersmith Apollo n'est pas vraiment très grand, non? Alors la question demeure - s'ils font de l'argent à Glasgow, pourquoi perdraient-ils de l'argent à Bournemouth ou Plymouth où la capacité est de 1000 de plus?

C'est comme une claque en plein visage pour les fans de longue date de Purple. C'est sûr que vous voulez faire de l'argent (je ne voudrais pas que vous tourniez et perdriez de l'argent) - mais il me semble que vous ne voulez pas vraiment tourner au Royaume-Uni et que vous boudez ceux qui vous soutiennent depuis longtemps. Ceci combiné avec tes remarques récentes sur la scène rock au Royaume-Uni (et je suis d'accord avec celles-ci!) et aussi que tu aies dit que tu ne savais pas "quand nous allons revenir" ne m'inspire pas confiance. J'ai été asez chanceux pour vous voir au British Motor Show ce qui m'a coûté plus de £650 (billets, hôtel, déplacements, nourriture, etc.) - ce que je ne peux pas me permettre cette année. J'espérais que c'était vrai quand tu disais que vous alliez faire de plus petites places cette année …

Cette attitude envers les fans n'est pas unique dans le cas de DP - mais votre attitude me rend particulièrement triste. J'ai été un fan presque toute ma vie (j'ai acheté mon premier album de DP quand j'avais 7 ans!!!) et ceci me semble très moche. Je ne m'attend pas à une réponse, même si ce serait gentil! Beaucoup d'entre nous pensent la même chose.

Nous vous avons encouragés - il serait temps de nous renvoyer l'ascenseur, non?

Simon Wakely

 

Bonjour Simon,

Je n'ai pas lu l'article alors je te fais confiance sur la véracité de l'extrait.

Je n'ai pas parlé de ceci à Rog encore car je viens juste de lire ton message et il est tard ici à Helsinki - je n'aime pas le réveiller un jour de congé, même si je ne peux dormir.

J'aurais aimé personnellement jouer dans 25 salles de théâtre au R.-U.

Mais ce n'était pas de ma faute, ni de celle de DP ou du gérant ou de l'imprésario ou de l'agent - c'était les circonstances.

Ce n'était vraiment pas une question d'argent. Même si nous étions mis d'accord pour travailler gratuitement (et nous l'avons déjà fait), et même si nous avions réduit les prix des billets en-deçà des limites du raisonnable, il n'y aurait pas eu beaucoup plus de spectacles cette fois-ci. Tes chiffres sont assez bons mais il y manque l'élément de la "demande". C'est sûr que nous aurions pu jouer dans plusieurs salles à moitié vides, mais ce n'aurait pas été bon pour personne; pas pour nous et surtout pas pour tous les fans qui veulent que leur soirée soit divertissante. Je ne peux pas croire que les fans aimeraient aller à un spectacle sans atmosphère.

D'après moi, c'est certain que nous avons fait tout en notre pouvoir pour ce qui est de la vente des billets au R.-U., même s'il y en a qui ne seront pas d'accord avec moi dans l'organisation… Nous aurions pu l'expliquer un peu mieux en effet, et pour ceci, je présente mes excuses. Surtout pour ce qui est de mes remarques sarcastiques pendant "cette" entrevue - je m'étais juré de ne pas parler du tout aux médias au Royaume-Uni (je n'en vois pas l'utilité) mais là j'ai eu une mauvaise journée et j'ai fait une entrevue.

Il n'y a rien que j'aimerais mieux faire qu'une grande tournée du Royaume-Uni mais il y a du mou ici (et aux États-Unis) accomparé aux autres pays. J'ai mes théories sur le sujet mais je ne m'embarquerai pas dans une discussion maintenant, ce sera pour une autre fois et je crois que j'en ai assez dit pour aujourd'hui.

À la tienne, ig


De : Michael Steiner

Qu'est-il arrivé au nain de la tournée Born Again? A-t-il eu des blessures à long terme quand il est tombé de Stonehenge?

 

Salut Michael,

Si je me souviens bien, ce n'étaient que des blessures à court terme.

Cordialement, ig


De : Tovisi Eniko

Cher M. Gillan,

Depuis que j'ai découvert le Questions et réponses (quelle surprise, je peux poser des questions - auxquelles j'aurai peut-être des réponses - j'ai dû manquer quelques années dans l'industrie musicale), j'ai pensé renvoyer mes questions originales avec d'autres questions en prime. Je serais tellement content si tu lisais le tout - je sais, c'est long et tu dois recevoir des milliers de messages dans de brèves périodes de temps, mais ceci me tiendrait beaucoup à coeur.

Questions :

1. As-tu déjà perdu patience (vraiment perdu) avec des fans or des journalistes? (tu me semble avoir beaucoup de patience et de tolérance).

ig : Non, pas vraiment. La majorité des fans sont vraiment classe; en général ils sont gentils, discrets et acceptent mes défauts. Je ne peux pas plaire à tous parce que je n'essaie pas de le faire (tu comprends?)

Je me fais descendre quelque fois pour une insulte ou injustice percue, mais ça dépend du point de vue et je comprend, donc je ne m'en fais pas. Et la bigoterie ne vaut pas la peine d'en faire un plat, non?

Pour ce qui est des journalistes ou critiques, il n'y en a pas beaucoup qui font mon boulot. On a besoin de plus qu'une passe arrière scène pour se décrire comme un expert. Ceux-ci sont surtout des amateurs de musique, qui travaillent dans leur style musical de prédilection, alors ils sont plutôt subjectifs dans ce qu'ils écrivent ou racontent.

Cependant, même s'il y a quelques supers individus qui sont des exceptions, les snobinards qui se considèrent comme des journalistes ou des critiques doivent être craints, car sans leur soutien vous n'existez pas dans le marché populaire. Ils sont les "arbitres du bon goût", les laissés-pour-compte d'une armée d'adolescents, armée qui a perdu ses conscrits depuis longtemps. Ils décident qui est au goût (dégoût) du jour, car il faut être à la mode du jour, c'est la seule chose importante car demain vous êtes déjà disparus - et nous, pour qui nous prenons nous? Dis, tu me connais, jeune homme?

Non, il ne faut pas s'en faire avec ces gens. Eux et leurs protégés ne restent pas longtemps au goût du jour. Heureusement, nous, nous ne sommes jamais à la mode, he he.

2. Ma fille a 12 ans. J'avais cet âge quand j'ai entendu ta voix pour la première fois. Cet événement spécial m'a fait aimer le rock et le blues.

Elle écoute Lady GaGa, Hannah Montana, etc. (il doit y avoir un problème avec elle). J'aimerais qu'elle écoute de la musique d'un niveau... disons, plus élevé. Elle semble être une fanatique de GaGa. C'est sût que je ne lui dis pas que c'est de la merde (même si je le pense) et je ne m'attend pas à ce qu'elle devienne une fan de Gillan/DP mais j'ai esssayé de lui faire écouter mes groupes et ma musique préférés mais elle n'a pas démontré un grand intérêt (elle m'a dit qu'elle n'aimait que deux chansons, mais c'est déjà ça - Smoke on The Water et Sleeping On the Job(!).)

Comment puis-je l'inciter à écouter de la musique "normale" même si ce n'est pas du rock? Aurais-tu quelques tubes qui pourraient l'amadouer? (peut-être de l'album Accidentally on Purpose?!).

ig : Je la laisserais tranquille pendant qu'elle écoute la musique de sa génération. Quoique tu en penses, la musique pop définit son groupement d'âge. Elle éprouvera du ressentiment envers ta musique si tu la forces à l'écouter, mais si en vieillissant, elle aime de plus en plus la musique (ce qui n'est pas le cas de tous), ses goûts se diversifieront et bientôt elle pigera dans ta collection. C'est normal.

3. Quelle est ton opinion sur le téléchargement de tes albums sur Youtube, entre autres? (Je connais ton opinion sur les pirates.) La première fois que j'ai entendu 'One Eye to Morocco' c'était là et OK, je l'ai acheté immédiatement parce que je voulais l'entendre en haute fidélité et aussi dans notre auto. Ces téléchargements sont faits par des fans. Est-ce que ça te dérange? Je crois que la meilleure forme d'appréciation par un fan est d'acheter la musique et d'aller à un concert si possible.

ig : Jadis, la démarcation était claire entre les bootlegs et le piratage et il était facile d'en supporter l'un et de condamner l'autre.

Les bootlegs étaient des copies d'enregistrements de concerts - avec le prix en fonction de la qualité ou de la rareté - qui étaient achetés ou vendus par des amateurs d'un artiste ou du rock en général. Nous savions tous qu'il y avait un code d'honneur dans ce marché : la majorité de ces collectioneurs avaient déjà tout ce qui était légal d'un artiste et personne n'y perdait. L'échange de ce matériel en surplus moussait l'intérêt envers cet artiste et donc on n'avait pas à s'en inquiéter.

La piraterie, par contre, était du vol pur et simple. On copiait des albums studio en quantités massives avec des pochettes de haute qualité alors les acheteurs n'étaient pas tout le temps au courant de leur provenance. Ce commerce a vraiment endommagé l'industrie.

J'aimerais préciser ici que ce ne sont pas que les artistes riches (et qui peuvent se permettre des pertes) qui en souffrent. C'est l'effet domino qui a réduit cette industrie jadis si puissante. Beaucoup des problèmes de l'industrie de la musique sont dus aux compagnies de disques elles-mêmes depuis le début de l'ère numérique en 1982 mais le paradoxe Napster en a causé une bonne partie comme la campagne 'Free Music..' menée par Edgar Broughton au début des années 70.

Cependant le temps avance toujours et nous apprenons de l'Histoire que le chaos peut régner partout dans la vie naturelle. Comme le transistor qui nous a liberés des grosses lampes, et qui a permis au radios portatifs (musique donc) de voir le jour, alors l'internet a redéfini les mécanismes de notre industrie et de nos loisirs au point que les dernières méthodes d'échanges de la musique ont exigé de nouvelles façons de la produire.

Je ne sais pas si je comprend ceci plus que les autres personnes qui ont grandi dans le monde plat, mais une chose n'a jamais changé et c'est la performance en spectacle de la musique. C'est sûr que ça m'irrite quand quelqu'un avec une caméra envoie des captures d'un concert à Youtube - c'est comme se fourrer le nez là où on n'est pas le bienvenu. Et nous devons toujours payer notre merveilleuse équipe et les transporter d'un spectacle à un autre, et payer la logistique sans obtenir un sou de ces téléchargeurs - mais je devrai m'y faire, c'est ça le progrès.

Merci pour tout - vraiment!

Szia (ce qui veut dire "à bientôt" en Hongrois),
Eniko

De rien, ig

Retourner à :
De retour à l'index des questions et réponses