Toutes les paroles - lentement mais sûrement
Les commentaires d'Ian sur quelques chansons de sa vie. quelques-unes = toutes / l'effluxion du temps

49 Sweet Lolita

(Gillan, Morris)
De l'album Naked Thunder d'Ian Gillan

Un sujet très difficile est l'activité sexuelle d'une fille ou d'un garçon, bénis avec les attributs de la maturité physique mais considérés par la société comme étant non préparés pour l'intimité

Ainsi que se produit-il en ces trois ou quatre années menant à l'âge magique de seize ans?

L'amour pré-pubescent et l'affection d'étreindre sont soudainement retirés; la jeune fille ou jeune homme nouvellement murs et généralement confus sont soudainement privés d'une majeure partie de la transition normale à la maturité. Le contact est tout à fait nettement perdu de tous excepté de leurs pairs tâtillonants et des prédateurs souvent bien accueillis.

Comme je le comprends en Angleterre une personne de seize ans qui fait l'amour à une personne de quinze ans commet un crime appelé 'rapports sexuels illégaux'. Sûrement, la loi est là pour protéger les enfants, comme toute autre pénicilline mentale qui est administrée dans leurs âmes du moment où ils haussent la tête et entendent un 'gouzi-gouzi' (pourquoi pas une 'bienvenue au monde cher-petit-être-presque-intelligent'?)

Aux Etats-Unis je pense que le sexe entre les enfants consentants s'appelle 'viol statutaire'- 'statutaire' voulant dire qu'il n'y a aucune défense, c'est un crime quelles que soient les circonstances.

Telles sont les règles, et les règles sont censées être obéies; toutefois aucune loi décrétée par les autorités a la puissance des mots de ma mère à moi... 'Quand une fille dit non, ça signifie non - même si elle le dit doucement. Même si vous êtes excité ou échauffé, et même si vous êtes au bord de la pénétration, ou même pendant les rapports sexuels... si elle dit non, c'est non'. Ça veut dire Stop! Cessez! Renoncez immédiatement!!! Aussi bien que deux et deux font quatre... c'est facile à se rappeler!

La race humaine force sa progéniture à rester enfantine bien plus longtemps que nécessaire, et les puritains ne gaspillent jamais l'occasion de fertiliser le sentiment de culpabilité avant que le cordon ombilical seché ne se casse enfin.

Quoi qu'il en soit, cette chanson est un exemple particulier parmi beaucoup d'autres, celui-ci s'étant produit sur la route pendant la tournée House of Blue Light avec Deep Purple. J'ai été impressionné par le comportement décent des musiciens et des techniciens. Deux filles très jeunes avaient réussi à pénétrer dans la salle verte des coulisses. Elles étaient belles d'une manière éblouissante et nous montraient tout; elles étaient visiblement, sexuellement excitées et sur le bord de perdre le contrôle. Émoustillantes? Certainement! Mais elles ont été doucement escortées du bâtiment et ont été mises dans un taxi, avec quelques photos dédicacées et une invitation à revenir dans cinq ans. Hé, nous ne sommes pas des anges, mais il me semble que quelques mères ont dit à leurs fils la même chose que la mienne m'a dite.

C'est un sujet souvent mal compris, à peu près jamais discuté correctement et dangereux une fois pris hors contexte. Ce n'est pas étonnant que les enfants soient confus.

Sweet Lolita

(Gillan, Morris)

Oh such an innocent look
You've got in your eye
There's a woman in the girl I know
Got to be satisfied

I know you're discovering your sex appeal
But you don't seem to worry
'bout the way I feel in my heart
With your body signs

I don't want to hurt you
Says this heart of mine
But I can't control
What you're doing to my mind

I don't want you
Hanging round my door
I can't stand it anymore baby
'cos you're jailbait

Oh sweet Lolita
You're driving me wild
I could love you and make it so easy
But you're just a child

We could fly on a day trip to Paradise
It feels like a dream
But it cuts like a knife
Through my heart

I don't want to hurt you
Says this heart of mine
But sweet temptation
What you doing to my mind

I don't want you
Hanging round my door
I can't stand it anymore baby
'cos you're jailbait

De retour à :
De retour à l'index