Toutes les paroles - lentement mais sûrement
Les commentaires d'Ian sur quelques chansons de sa vie. quelques-unes = toutes / l'effluxion du temps

78 Blood from a Stone

(Airey, Gillan, Glover, Morse, Paice)
De l'album de Deep Purple

Cette chanson est une attaque en règle contre le monde des usuriers et des banquiers.

Je crois que c'est juste d'affirmer que l'image des banquiers a beaucoup changé; auparavant, ils étaient considérés comme de solides conseillers, autant amis des commerçants que des familles, dans la même catégorie que les docteurs, les prêtres, les magistrats et autres dignitaires (nous allons parler des tous ceux-ci un de ces jours). Des gens fiables pour signer des documents officiels donc. Maintenant, on les considère comme des parasites qui profitent de la misère des autres.

Vous pouvez les décrire comme ceci : des rebuts de la société, des voleurs, des bandits : il n'y a plus de gérant de banque amical. Tous les banquiers sont considérés comme non dignes de confiance.

Sur une note plus légère : une amie musicienne très proche croyait que ce n'était pas une attaque généralisée mais spécifique - elle n'est pas une banquière mais la description lui va comme un gant.

Blood from a Stone

(Airey, Gillan, Glover, Morse, Paice)

There's a shadow in the hole
Where my door used to be
You never give up
You want more out of me
Come on in
Help yourself
Scratch around
Look at these empty shelves
Nothing left
That I can see
Except a string of beads
And some old potpourri

You rip flesh from the bone
You suck blood from a stone

I will consider
A life of crime
So I can feed
These kids of mine
And should I falter
Should I fail
Spend the rest of my days
In some stinking jail
I will know
Who left me empty inside
Stripped of my dignity
Low and dry

You left me nothing
But I don't care

You rip flesh from the bone
You suck blood from a stone

You robbed me blind
Without a gun
How can you sleep
After what you've done
There's nothing but darkness
Deep in your soul
There's no reflection
It's dark and it's cold

You rip flesh from the bone
You suck blood from a stone

De retour à:
back to the Wordography index